Ferdinando Luigi MONTI

1847 - Casamicciola • 1918 - Philippeville, Algérie

Biographie

Ferdinando Luigi Pasquale MONTI naît le 28 octobre 1847 à Casamicciola, fils de Raffaele et de Antonia TALIERCIO, elle fileuse et lui cultivateur. Il se marie le 5 août 1877 à Campagnano d’Ischia avec Carmela CUOMO d’où elle est native. Naissent 11 enfants, 7 filles et 3 garçons : Antonia (1878), Raffaele (1879), Maria (1881), Giovanni (1883) à Casamicciola puis Françoise (1884), Giovanina (1887), Lucie (1889), Assunta (1890), François (1892) à Stora, et Vincent (1896) et Maria Michela (1897) à Philippeville. La famille s’installe à Stora en 1884, petit port situé dans l’Est algérien dont la vie économique tourne presque exclusivement autour de la pêche et de ses dérivés. Ils s’installent ensuite à Philippeville, ou Ferdinando décède le 25 octobre 1918 à son domicile, rue de la Mosquée, Maison Fabian, moins d’un an après le décès de son fils François Michel, Mort pour la France en 1917, à l’âge de 25 ans, inhumé dans le département de l’Aisne, en France.

Anecdotes

La légende familiale raconte qu’à la suite du tremblement de terre du 4 mars 1881, Raffaele MONTI, né 1879 à Casamicciola, bébé âgé de 16 mois, a failli tomber dans une crevasse. In extremis, Il a été rattrapé par sa mère. La famille MONTI, comme beaucoup d’autres familles meurtries par ces séismes à répétition, a émigré et rejoint d’autres familles italiennes en Algérie.